Le Rendez-vous
des écomatériaux


23 et 24 OCTOBRE 2018
Au centre o3 d'Asbestos

Inscrivez-vous

À propos


Le Rendez-vous des écomatériaux, un incontournable!

Événement franco-québécois, le Rendez-vous des écomatériaux est l’occasion d'échanger sur les pratiques et les innovations en matières de construction durable, d'écoconstruction et d'écomatériaux. Les matériaux biosourcés et la valorisation des matières résiduelles sont au coeur de notre colloque. Les amateurs de construction écologique et les artisans bâtisseurs y trouveront assurément leur compte. Soyez à l'affût des dernières tendances en participant au Rendez-vous des écomatériaux!

Industrie de la construction

Échangez entre professionnels de l’industrie.

Échange

Partagez vos connaissances sur les matériaux et les techniques de construction

Réseautage d'affaire

Collaborez pour favoriser le développement de cette industrie.

Programmation


Nous avions concocté une programmation à l'avant-garde dans le domaine des écomatériaux et de l'écoconstruction. Les matériaux biosourcés, la ressource issue de la valorisation des matières résiduelles et les innovations étaient au premier plan lors de notre 4e édition.

23 octobre 2018
8 h 30 à 9 h 30
Accueil des participants
9 h 30
Ouverture du 4e Rendez-vous des écomatériaux
10 h à 10 h 45
Conférence : L’écosystème des matériaux avancés au Québec
Michel Lefevre, Ph.D., Conseiller Principal Innovation et Technologie - PRIMA Québec, Québec
La présentation abordera deux thèmes : 1. Les matériaux avancés : un secteur stratégique pour le Québec. PRIMA Québec en collaboration avec le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MÉSI) et Innovation, Sciences et Développement économique (ISDE) Canada, a donc mandaté E&B DATA et Deloitte pour réaliser un portrait de l’écosystème québécois des matériaux avancés. Il offre une première image du tissu industriel et de son dynamisme. Il révèle une masse critique de 340 entreprises qui s’appuient sur l’expertise en recherche afin d’être plus concurrentielles sur les marchés. 2. PRIMA Québec anime et soutient l’écosystème des matériaux avancés, un moteur d’innovation et de croissance pour le Québec. Il est l’interface privilégiée entre les milieux industriel et académique.
11 h à 11 h 45
Conférence : Le vrai coût des revêtements
Emmanuel Cosgrove, Directeur et co-fondateur - Écohabitation, Québec
Emmanuel Cosgrove, directeur de l’organisme Écohabitation, vient vous présenter comment effectuer des choix avertis au niveau des revêtements de planchers, de murs intérieurs et de toiture. Le but ? Vous permettre d’opter pour des matériaux qui résisteront au temps, qui réduiront la quantité de matériaux qui se dirigent vers les sites d’enfouissement, mais surtout, qui vous feront économiser beaucoup au fil du temps. Calculs et études de cas à l’appui !
12 h à 13 h 15
Dîner
Visite des bancs d'essai des écomatériaux
Bloc Économie circulaire présenté par RECYC-QUÉBEC

13 h 15 à 13 h 25
Présentation du bloc
Jérôme Cliche, Agent de développement industriel, RECYC-QUÉBEC
13 h 25 à 13 h 45
Conférence : Le déploiement des symbioses industrielles au Québec
Karine Thibault, Coordonnatrice symbiose industrielle - MRC des Sources / Synergie Estrie, Québec
Le terme « économie circulaire » circule dans les médias, au sein des entreprises, des gouvernements, mais comment bien comprendre son application actuelle au Québec. Le déploiement d’un important réseau de 19 symbioses industrielles se forme, se transforme entre autres au sein de la Communauté Synergie Québec. Synergie Estrie incluant la symbiose industrielle de la MRC des Sources et de Sherbrooke est l’une d’entre elles. L’application de ce modèle économique est étroitement liée à l’optimisation des ressources, la création d’opportunités d’affaires qui vient étroitement en service au potentiel de développement des écomatériaux.
14 h à 14 h 20
Conférence : La création de synergies pour la réutilisation de la fibre de jute résiduelle
Antoni Daigle, Coordonnateur Symbiose industrielle - Synergie Estrie, Québec
Bien que la fibre de jute soit principalement produite en Inde et au Bangladesh, elle se retrouve utilisée en grande quantité sur le territoire québécois. Fibre polyvalente, le jute sert entre autres à produire des fils et ficelles, des sacs et autres toiles. Bien qu’elle soit totalement biodégradable, elle termine souvent sa vie utile à l’enfouissement. Appelé à accompagner une entreprise de torréfaction de café à Sherbrooke qui génère des sacs de jute, Synergie Estrie a trouvé des débouchés pour éviter leur enfouissement. Quelques 280 000 sacs de jute générés annuellement vont trouver une seconde vie en servant de matériaux à trois autres entreprises du territoire. Ainsi, cette conférence vous présentera les différents débouchés dans lesquels la jute est réemployé plutôt qu’envoyé à l’enfouissement.
14 h 35 à 15 h 25
Conférence : Construire une économie circulaire et sociale à partir des résidus de construction, « La matériauthèque »
Mayka Thibodeau, Directrice associée au développement de la recherche et des crénaux - CERMIM (Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes), Îles-de-la-Madeleine, Québec
Les Îles-de-la-Madeleine importent la totalité de leurs matériaux de construction et exportent à plus de 1500 km ces mêmes matériaux en fin de vie, ce qui représente un poids économique et environnemental considérable. La conférence porte sur « La Matériauthèque » un projet collectif réunissant un centre de recherche, une ressourcerie, des entrepreneurs et une municipalité en vue de mettre en place une structure de réemploi et de mise en valeur des matériaux de construction comme alternative à l’enfouissement. À l’issue du projet, nous constatons que la prolongation de la durée de vie utile des matériaux peut contribuer à l’émergence d’une nouvelle économie, à la fois circulaire et sociale.
15 h 25 à 15 h 45
Pause
Panel de discussion
15 h 45 à 17 h 30
25 minutes par conférence et période de discussion de 30 minutes
Conférence : Le recyclage de placage de bois à des fins de matériaux architecturaux
André Bourassa, Architecte, Bourassa Maillé Architectes / David Verville, Chargé de projet, Synergie Victoriaville et sa région - Québec
Dans le cadre du projet d’économie circulaire Synergie Victoriaville et sa région, l’entreprise d’insertion sociale et professionnelle PRISE et la firme Bourassa Maillé Architectes ont joint leurs efforts pour développer un système de suspension de plafond à partir de résidus de placage de bois. En septembre 2018 était inaugurée la salle multifonctionnelle rénovée d’une école secondaire avec, parmi ses améliorations, ce système de suspension de plafond. Il ne s’agit pas tant d’une solution technique que d’une démarche inspirante pour faire le pont entre les ressources disponibles localement, les besoins des donneurs d’ordre et les gens entre les deux. La présentation propose de refaire ce parcours et d’explorer ce qui a fait de ce système de suspension de plafond un produit à valeur ajoutée, et ce, sous de multiples dimensions.
Conférence : Quand béton et latex s’associent pour faire face aux éléments
Julie Gendron, Chimiste - chef de laboratoire - CTTÉI (Centre de transfert technologique en écologie industrielle), Québec
Vous l’aurez remarqué : le climat québécois est devenu imprévisible. Périodes de dégel en hiver et épisodes de verglas plus fréquents sont désormais la norme et viennent affecter la durée de vie de différentes infrastructure routières ou municipales. C’est avec ce défi en tête que le CTTÉI a travaillé pendant près d’un an au développement d’une formulation de béton possédant une meilleure résistance aux cycles de gel/dégel et aux sels de déglaçage par l’incorporation de peinture latex. Cela sans réduire sa résistance à la compression! Venez en apprendre plus sur les applications possibles.
Conférence : L'élaboration d’un substrat de croissance pour toiture végétalisée constituée entièrement de matière récupérée
Karine Bouchard, agr. M. Env., Professionnelle de recherche, Biopterre / Martin Marion, Directeur Général, Pépinière Premier Plant - Québec
L’évidence (l’urgence) de la situation climatique force les architectes à plus de rigueur envers le rendement énergétique et l’utilisation de matériaux écologiques. La toiture végétalisée en fait partie et est de plus en plus en demande. Cette technologie comporte des avantages certes, mais qu’en est-il des composantes utilisées ? Cette conférence vous fera découvrir comment le concept d’économie circulaire peut être avantageux et profitable. Vous verrez comment nos recherches nous ont permis de créer un lien entre les reste de repas d’un patient hospitalisé et un tapis d’avion !
17 h 30 à 19 h
Souper
18 h 15
Démonstration de fibres de bois projetées
Nature Fibres - Québec
19 h à 20 h 30
Grande conférence Desjardins, gratuite et ouverte au public : Le programme de subventions et d’accréditation Habitation durable se déploie dans les municipalités de la MRC des Sources
André Bellavance, Maire, Ville de Victoriaville / Hugues Grimard, Maire, Ville d'Asbestos / André Bourassa, Architecte, Bourassa Maillé Architectes / Geneviève Roy, directrice générale, Caisse Desjardins des Sources - Québec
Suite au succès du programme Habitation durable par la Ville de Victoriaville, d’autres municipalités au Québec ont choisi d'investir dans la construction et la rénovation durable afin de faire bénéficier leurs citoyens d'un programme permettant de faire des choix écologiques et économiques pour leur habitation. M. André Bellavance, Maire de la Ville de Victoriaville, nous entretiendra sur l’élaboration par la Ville de Victoriaville du programme Habitation durable et son déploiement à travers le Québec. M. Hugues Grimard, Préfet de la MRC des Sources et Maire de la Ville d’Asbestos nous présentera la démarche des municipalités de la MRC des Sources pour l’implantation du programme Habitation durable. M. André Bourassa architecte chez Bourassa Maillé Architectes, qui a participé à l’élaboration du programme Habitation durable, nous exposera les différents écomatériaux disponibles sur le marché pouvant être intégrés dans la construction en lien avec le programme Habitation durable. Mme Geneviève Roy, directrice générale de la Caisse Desjardins des Sources, nous entretiendra du partenariat de cette institution financière dans ce programme. Elle procédera au tirage, parmi les participants, d’une trousse contenant des produits essentiels et qui prône des valeurs durables d’une valeur de 150 $ gracieuseté de la Caisse Desjardins des Sources.

Accessible toute la journée pour les participants
Salon des exposants
24 octobre 2018
8 h à 8 h 30
Accueil des participants
8 h 45 à 9 h 30
Déjeuner-conférence : Le Centre d'innovation minière de la MRC des Sources, un partenaire dans la recherche et l’innovation de la valorisation des matières résiduelles
Marie-Louise Dubé, ing.f. MBA, Directrice générale / Yu-Mei Han, ing. Ph.D., Directrice technique - CIMMS, Québec
Le Centre d’innovation minière de la MRC des Sources est un organisme tout jeune, fortement supporté par ses partenaires, dont le cœur tourne autour de l’hydrométallurgie. La présentation vous permettra de connaître l’origine de cette mini-usine pilote, sa mission, ses services, l’hydrométallurgie et quelques exemples de projets de valorisation de matières résiduelles, dont les haldes minières et le bois traité.
9 h 45 à 10 h 30
Conférence : De l’herbe à l’isolant : Une nouvelle voie de valorisation pour nos prairies ?
Christian Roggeman - Gramitherm, Suisse
Gramitherm s’inscrit dans la « bioéconomie » : concept unique de fabrication « zéro déchet » de panneaux isolants thermiques avec de la fibre d’herbe naturelle. Grâce à son procédé de défibrage valorisant les parties « solide » et « liquide » de l’herbe naturelle, Gramitherm présente une énergie grise faible et un bilan carbone négatif. Gramitherm est une technologie suisse brevetée qui permet de fabriquer des panneaux isolants à base d’herbe ayant obtenu l’Agrément Technique Européen. Le concept permet de valoriser une matière première abondante, à croissance rapide et de travailler en économie circulaire. Une solution d’avenir pour le Québec ?
10 h 45 à 11 h
Pause
11 h à 11 h 45
Conférence : Pourquoi le bois ?
Caroline Frenette, ing. Ph.D., Conseillière technique - Cecobois, Québec
Dix ans après l’adoption d’une stratégie québécoise sur l’utilisation du bois, quelle place occupe le bois dans les constructions au Québec ? Cette conférence dressera un portrait de l’utilisation du bois, tout en discutant des diverses avantages et bénéfices pour l’environnement autant que pour les usagers. Un outil de quantification des émissions de gaz à effet de serre développé dans le cadre de la charte du bois sera également présenté.
12 h à 13 h 15
Dîner
Visite des bancs d'essai des écomatériaux
13 h 15 à 14 h 00
Conférence : FIBRA Award : Le premier prix mondial des architectures contemporaines en fibres végétales - Retour sur le dévoilement des 50 projets finalistes
André Bourassa, Architecte - Bourassa Maillé Architectes, Québec
André Bourassa a participé au jury des prix Fibra Awards. Les 50 projets finalistes ont été dévoilés lors du congrès FIBRA Innovation, organisé à Paris le 3 octobre dernier. M. Bourassa nous présentera quelques projets parmi les finalistes. Les gagnants seront connus à l'automne 2019, lors du Sommet mondial des territoires sur la construction biosourcée qui se tiendra dans la Région Île-de-France.
14 h 15 à 14 h 30
Pause
14 h 30 à 15 h 15
Conférence : L’isolation en paille, quand un produit agricole commun devient un produit de construction hors du commun
Jean-Baptiste Thévard, Président-directeur - ACCORT-Paille, France
Après un tour d’horizon historique et technique de la construction en paille, Jean-Baptiste Thévard nous expliquera en quoi l’utilisation des ballots de paille comme matériaux d’isolation, vient apporter une vraie plus-value à l’acte de bâtir, tant sur le plan de la performance, du confort, des économies que sur le plan des réponses aux enjeux environnementaux et ce, sans exercer de concurrence d'usage sur la paille pour l'élevage… Mais tout changement des pratiques ne va pas avec son lot de frein au développement. Que les freins soient culturels, techniques ou structurels, il ne faut pas se voiler la face sur les étapes que doit franchir cette filière pour se développer et sécuriser son marché. ACCORT-Paille, en charge du développement du marché, partagera son expérience de la coopération nationale et interrégionale en France, une coopération non dogmatique, inter-matériau et inter-profession dont les enjeux économiques et commerciaux dépassent de loin ce que nous voyons habituellement et se positionne clairement comme le concurrent le plus dangereux des matériaux d’isolation minéraux ou chimiques. Auparavant réservée à l’autoconstruction de maisons individuelles, l’isolation en paille s’est depuis la création d’ACCORT-Paille, invitée sur le terrain des plus gros projets de bâtiments. Le monde industriel s’approprie sans complexe ce « nouveau » matériau. Ainsi, groupes scolaires, bâtiments industriels, locaux sportifs ou agricoles, toutes les typologies de bâtiment ont aujourd’hui une expérience valorisable et, selon Jean-Baptiste Thévard, aucun projet ne devrait à ce jour, faire l’économie d’étudier l’isolation en ballot de paille pour prétendre faire partie du 21e siècle.
15 h 30 à 16 h 15
Conférence : L'impression 3D pour la construction : une première réalisation certifiée et habitée... à poursuivre dans le futur avec l'impression 3D d'écomatériaux
Benoit Furet, Directeur des Universités - Université de Nantes, France
En Septembre 2017, l'Université de Nantes a réalisé par impression 3D robotisée la première maison certifiée et habitée en s'appuyant sur un de ses brevets proposant d'imprimer une triple paroi composée de deux épaisseurs d'isolant polymère encadrant le mur en béton assurant la structure de la construction. L'ensemble des murs de la maison de 95m2 a été réalisé en seulement 54h directement sur place en prouvant le potentiel de la construction utilisant les principes du "chantier du futur". L'impression 3D a permis de réaliser à coûts maîtrisés une habitation aux formes complexes plus performantes à l'exploitation et pour le confort des habitants. Mais l'avenir est d'aller plus en avant en envisageant l'impression 3D d'écomatériaux comme la terre crue indigène... nos premiers essais.
16 h 30
Clôture
16 h 40
Cocktail et réseautage
Un moment idéal pour créer de nouveaux contacts, entrevoir des possibilités d'affaires et terminer en beauté ce colloque.
Accessible toute la journée pour les participants
Salon des exposants

Conférenciers


Voici nos conférenciers qui étaient présents lors de la 4e édition! Retrouvez leurs présentations PowerPoint (en format PDF) en cliquant sur « En savoir plus » sur le conférencier dont la présentation vous intéresse.

  • David Verville2

    David Verville

    Chargé de projet – Synergie Victoriaville et sa région

    andre-bourassa-300x3002

    André Bourassa

    Architecte - Bourassa Maillé Architectes

    Photo Antoni Daigle2

    Antoni Daigle

    Coordonnateur Symbiose industrielle - Synergie Estrie

  • Benoit FURET2

    Benoit Furet

    Professeur des Universités - Université de Nantes

    CFrenette2

    Caroline Frenette, ing. Ph.D.

    Conseillère technique - Cecobois (Centre d'expertise sur la construction commerciale en bois)

    Photo Roggeman3

    Christian Roggeman

    Président Directeur général - Gramitherm

  • COSGROVE_emmanue2l

    Emmanuel Cosgrove

    Directeur et co-fondateur - Écohabitation

    IMG_54720nb

    Jean-Baptiste Thévard

    Président-directeur - ACCORT-Paille

    Julie2

    Julie Gendron

    Chimiste - chef de laboratoire - CTTÉI

  • Karine Bouchard2

    Karine Bouchard, agr. M. Env.

    Professionelle de recherche - Biopterre

    Photo Karine Thibaul2t

    Karine Thibault

    Coordonnatrice symbiose industrielle - MRC des Sources / Synergie Estrie

    Martin Marion2

    Martin Marion

    Directeur général - Pépinière Premier Plant

  • photoperso_noir_small2

    Mayka Thibodeau

    Directrice associée au développement de la recherche et des crénaux - CERMIM

    Dubé moins2

    Marie-Louise Dubé, ing.f. MBA

    Directrice générale – CIMMS (Centre d’innovation minière de la MRC des Sources)

    Yu-Me2i

    Yu-Mei Han, ing. Ph.D.

    Directrice Technique - CIMMS (Centre d’Innovation Minière de la MRC des Sources)

  • Michel Lefèvre2

    Michel Lefèvre, Ph.D.

    Conseiller Principal Innovation et Technologie - PRIMA Québec

    Crédit : exposeimage.com

    André Bellavance

    Maire - Ville de Victoriaville

    Grimard2

    Hugues Grimard

    Maire - Ville d'Asbestos et Préfet - MRC des Sources

David Verville2
David Verville
Chargé de projet – Synergie Victoriaville et sa région
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF).  Chargé de projet en environnement au CFER Normand-Maurice depuis 2008, David Verville y a structuré un service de consultation en gestion des matières résiduelles et contribué au développement de débouchés pour le bois, la tubulure acéricole et les plastiques d’ensilage. De 2012 à 2016, il a aussi joint le CTTÉI à titre de conseiller en écologie industrielle attitré à la symbiose industrielle du Parc industriel et portuaire de Bécancour. M. Verville est maintenant en charge du projet Synergie Victoriaville et sa région, une initiative d'économie circulaire visant les entreprises de la MRC d'Arthabaska. Il y a, entre autres, coordonné la récupération de pain pour fabriquer de la bière.
andre-bourassa-300x3002
André Bourassa
Architecte - Bourassa Maillé Architectes
Voyez sa présentation PowerPoint sur le recyclage de placage de bois à des fins de matériaux architecturaux ici (en format PDF).  Architecte québécois promoteur d’une architecture équilibrée qui soit à la fois harmonieuse, fonctionnelle et durable, André Bourassa est un concepteur à l’écoute des idées et des besoins de ses clients. L’innovation est chez lui une manière d’être et pourtant, loin d’une approche « essai erreur », ses solutions sont pratiques et efficaces. Il a présenté des conférences sur maints sujets liés à l’avancement dans le bâtiment, que ce soit sur le bois, l’aluminium, ou encore sur l’efficacité énergétique. Il promeut l’utilisation du bon matériau au bon endroit. Apprécié de ses pairs, il a été élu à 4 reprises à la présidence de l’Ordre des architectes du Québec, de 2005 à 2013. En architecture, il est reconnu comme l’un des pionniers du développement durable au Québec. Son franc-parler et son dynamisme font de lui un conférencier apprécié.
Photo Antoni Daigle2
Antoni Daigle
Coordonnateur Symbiose industrielle - Synergie Estrie
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Passionné par l’environnement et la gestion des matières résiduelles, Antoni Daigle a occupé différents postes au sein d’organismes régionaux tels que le Conseil Régional en Environnement de l’Estrie et Estrie-Aide. Aujourd’hui, il est coordonnateur de Synergie Estrie pour le territoire de Sherbrooke, une démarche territoriale d’économie circulaire au cœur de l’Estrie. Il vise à favoriser le déploiement d’un réseau d’entreprises locales unies par des collaborations innovantes, des échanges de matières et de ressources.
Benoit FURET2
Benoit Furet
Professeur des Universités - Université de Nantes
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Après une formation en École d’Ingénieurs à Nantes (ENSM) et un master en sciences à l’E.N.S. de Cachan, il est devenu professeur agrégé à l'IUT de l'Université de Nantes. En 1994, son doctorat portait sur la surveillance automatique du procédé d’usinage. Actuellement, il est professeur titulaire à l'Université de Nantes et chercheur dans le groupe RoMaS du laboratoire LS2N. Professeur invité à la Polytechnique Montréal au Canada en 2002 et à l'Université Beihang en Chine en 2015, il a développé les thèmes de recherche suivants : Robotique manufacturière, usinage de composites, surveillance de procédés de production, usinage intelligent, robotique et cobotique, fabrication additive et impression 3D XXL, impression 3D pour la construction... Il est auteur ou co-auteur de 42 articles dans des revues internationales, de 100 communications orales à des conférences internationales et de 8 brevets. Il est l'assistant du président de l'Université de Nantes en charge de la relation Innovation et Entreprises.
CFrenette2
Caroline Frenette, ing. Ph.D.
Conseillère technique - Cecobois (Centre d'expertise sur la construction commerciale en bois)
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Après l’obtention d’un baccalauréat en génie civil de l’Université de Sherbrooke et d’une maîtrise de l’Université de la Colombie Britannique, Caroline Frenette a développé une expertise sur la conception de structures en bois et de structures mixtes dans un bureau d’étude en France. Simultanément, elle a participé activement à la construction d'une maison expérimentale bioclimatique. Sa thèse de doctorat de l’Université Laval, sur l’analyse multicritère des murs à ossature légère en bois, l’a amené à étudier plusieurs aspects de la performance des bâtiments, dont l’impact environnemental basé sur l’analyse du cycle de vie. Depuis 2009, Mme Frenette est conseillère technique chez Cecobois. Elle est également professeure associée au département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval et  formatrice au Centre de formation en développement durable de l’Université Laval.
Photo Roggeman3
Christian Roggeman
Président Directeur général - Gramitherm
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF).  Plus de 20 ans d'expérience en leadership, marketing et ventes dans l'industrie des matériaux de construction. Avant le CIT, il était le directeur général de la division des matériaux de construction auprès de Owen Corning et le directeur général des ventes de la division produits grand public chez Tarkett Sommer France. Il a débuté sa carrière avec le Groupe Solvay (Belgique) où il y a accompli de nombreux rôles et missions internationales. M. Roggeman est diplômé de la Solvay Business School (Université libre de Bruxelles).  
COSGROVE_emmanue2l
Emmanuel Cosgrove
Directeur et co-fondateur - Écohabitation
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Directeur et co-fondateur d’Écohabitation, Évaluateur Senior LEED Canada pour les habitations, Formateur et conférencier en habitation durable. Détenteur d’un baccalauréat « Honours » en études environnementales et développement international, Emmanuel a construit des maisons écologiques pendant dix ans avant de fonder Écohabitation. Prêchant par l'exemple, il a obtenu la certification LEED® Platine pour sa résidence en 2007 et la première certification LEED® V4 Platine au Canada, pour la maison Edelweiss en Outaouais. Emmanuel a également reçu le titre de champion canadien du bâtiment écologique par le CBDCa en 2016.
IMG_54720nb
Jean-Baptiste Thévard
Président-directeur - ACCORT-Paille
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF).  Après des réalisations de constructions en paille, Jean-Baptiste THEVARD a contribué à un ouvrage sur la « Technique du GREB », technique majeure dans l’autoconstruction. La première version de ce guide est éditée en 2005, année où il fonde l’association APPROCHE-Paille. Il sera administrateur et vice-président du Réseau Français de la Construction en Paille (RFCP) de 2007 à 2013, années durant lesquelles il sera co-rédacteur des Règles Professionnelles de la construction en paille. En 2011 il édite la 3e version du guide et continue de former des professionnels et des autoconstructeurs. De 2009 jusqu’à maintenant, il porte avec le RFCP la démarche de structuration des filières régionales et en 2015 devient lauréat de l’Appel à Projet PACTE (pour la transition énergétique) portée par l’Agence Qualité Construction et le Ministère de l’écologie pour la création de l’agence ACCORT-Paille dont il devient directeur en 2016.
Julie2
Julie Gendron
Chimiste - chef de laboratoire - CTTÉI
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Femme dynamique aux mille projets, Mme Gendron est à l'emploi du CTTÉI depuis 11 ans. Diplômée en chimie de l'Université de Sherbrooke, elle occupe la double tâche de chargée de projets et de chef des laboratoires. Elle a travaillé sur la caractérisation et la mise en valeur de différents types de sous-produits industriels, dont un projet d’envergure sur le développement de dalles de béton écologique financé par le CRSNG suivi du développement d’un béton pour trottoir incorporant de la peinture recyclée.
Karine Bouchard2
Karine Bouchard, agr. M. Env.
Professionelle de recherche - Biopterre
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF).  Karine Bouchard, agr., M. Env., est détentrice d’un Baccalauréat en agronomie de l’Université Laval ainsi que d’une Maîtrise en environnement de l’Université de Sherbrooke. Elle a débuté sa carrière dans le domaine de l’agroenvironnement. Professionnelle de recherche chez Biopterre depuis 2013, Karine réalise différents mandats d’innovation et de transfert technologique dans les domaines des bioproduits horticoles, des cultures innovantes, des techniques environnementales et du recyclage de la biomasse en agriculture. En tant que superviseure de la cellule horticole de Biopterre, Karine planifie et coordonne les activités de recherche de cette division.
Photo Karine Thibaul2t
Karine Thibault
Coordonnatrice symbiose industrielle - MRC des Sources / Synergie Estrie
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Co-fondatrice du projet d’économie circulaire « Synergie Estrie », elle agit actuellement à titre de coordonnatrice de la symbiose industrielle de la MRC des Sources. Détentrice d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke et possédant plus de quinze ans d’expérience en gestion de projets, elle travaille toujours dans une vision de développement par des approches novatrices impliquant multiples partenaires.
Martin Marion2
Martin Marion
Directeur général - Pépinière Premier Plant
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Martin Marion est entrepreneur depuis 30 ans et se spécialise dans les toitures végétalisées depuis 2011 son parcours l'a conduit à travailler de concert avec plusieurs CCTT pour mener à bien ses projet de recherche. Sa démarche pour orienter son entreprise vers le développement durable lui a valu de devenir ambassadeur pour Lanaudière Économique. Il mène actuellement un des plus beau projet de symbiose industrielle de Lanaudière en favorisant l’écologie et l’économie circulaire.
photoperso_noir_small2
Mayka Thibodeau
Directrice associée au développement de la recherche et des crénaux - CERMIM
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Mayka Thibodeau, MSc, directrice associée au développement de la recherche et des créneaux au CERMIM (Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes) situé aux Îles-de-la-Madeleine. Designer industriel diplômée de l’Université de Montréal et diplômée d’une Maîtrise ès sciences en développement durable appliqué de l’Université du Québec à Chicoutimi, elle oriente sa pratique professionnelle selon les principes d’un développement durable appliqué. Intéressée aux alternatives de l’hyperconsommation comme seule réponse à nos besoins, l’approche du cycle de vie des objets l’a mené à entrevoir la désuétude des biens qui nous entourent comme un vaste potentiel d’innovation. Au cours des huit dernières années, Mayka Thibodeau a développé une multitude de projets pluridisciplinaires en vue de répondre de façon novatrice à l’interdépendance des enjeux économiques, écologiques et sociaux dans les problématiques environnementales, notamment en la gestion des matières résiduelles.
Dubé moins2
Marie-Louise Dubé, ing.f. MBA
Directrice générale – CIMMS (Centre d’innovation minière de la MRC des Sources)
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Gestionnaire depuis plus de 15 ans, elle a œuvré tant au secteur public qu’en entreprise manufacturière, principalement dans les domaines du bois et de l’éducation. Diplômée en génie forestier en 2001, elle a obtenu une Maîtrise en administration des affaires (MBA) en 2006. Intègre et stimulée par les défis, elle a acquis des compétences passant par l’administration, les opérations, la planification et la certification en gestion durable. Aujourd’hui, elle est fière et enthousiaste de relever le défi de directrice générale du Centre d’innovation minière de la MRC des Sources !
Yu-Me2i
Yu-Mei Han, ing. Ph.D.
Directrice Technique - CIMMS (Centre d’Innovation Minière de la MRC des Sources)
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Docteure en génie métallurgique et ingénieure de procédés, Yu-Mei Han est diplômée de l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 2012. Dr Han possède une expertise approfondie dans les domaines de l’extraction des métaux (Li, Au, et Mg) et des minerais, de la valorisation des résidus, de la décontamination du bois traité et de la conception d’usine pilote.  Elle a aussi de vastes connaissances et expériences dans les domaines de la corrosion et l’inhibition, des revêtements nanocomposites,  de l’atomisation des matériaux et la métallurgie de l'aluminium, etc. De plus, elle parle trois langues, l’anglais, le français et le chinois! Fervente de nouveaux défiselle décide de rejoindre l'équipe du CIMMS!
Michel Lefèvre2
Michel Lefèvre, Ph.D.
Conseiller Principal Innovation et Technologie - PRIMA Québec
Voyez sa présentation PowerPoint ici (en format PDF). Michel Lefèvre, conseiller principal en technologie et innovation, accompagne les entreprises québécoises et les chercheurs académiques dans leurs projets d’innovation dans le domaine des matériaux avancés. Spécialiste en recherche, analyse et développement de matériaux depuis plus de 20 ans, c’est un expert dans le domaine des nanomatériaux et matériaux énergétiques pour les batteries et piles à combustible. Ingénieur en Science des Matériaux de l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique), il a obtenu son doctorat en 2003 à l’Institut National de la Recherche Scientifique - Énergie Matériaux et Télécommunication (INRS-EMT) sur les catalyseurs pour la réduction de l’oxygène à base de métaux non nobles pour les piles à combustible avec le professeur Dodelet, leader mondial dans le domaine. Associé de recherche à l’INRS dans le groupe de recherche du professeur Dodelet, il est le co-inventeur de deux brevets et co-auteur de 42 publications dont une dans Science et une dans Nature Communication. Il a cofondé en 2010, Électrocatalyse Canetique, startup issue de la recherche à l’INRS, et participe durant 5 ans à la R-D et à la gestion au sein de l’entreprise.
Crédit : exposeimage.com
André Bellavance
Maire - Ville de Victoriaville
André Bellavance a obtenu la confiance des électeurs de Richmond-Arthabaska à 4 reprises, permettant de siéger pendant 11 ans à titre de député fédéral à Ottawa. Toujours animé du désir de servir le citoyen, il est élu en 2016 puis réélu en 2017 à titre de maire de Victoriaville. Emballé par ce défi, il est déterminé à offrir une vision basée sur la concertation, le travail d'équipe et la saine gestion. Peu de temps après son élection à la mairie, ses engagements se multiplient. En effet, il accède au conseil d'administration de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), est nommé, notamment, président de la Commission de l'environnement, vice-président du Caucus des cités régionales et siège au Comité sur le transport aérien de l'UMQ. Il défend les intérêts des victoriavilloises et victoriavillois au sein du conseil d'administration de la Fédération canadienne des municipalités et à titre de vice-président du Comité permenant des questions environnementale et du développement durable de la même organisation. Enfin, il agit à titre de vice-président de la Table des MRC du Centre-du-Québec et participe au développement d'un modèle unique de gouvernance régionale.
Grimard2
Hugues Grimard
Maire - Ville d'Asbestos et Préfet - MRC des Sources
Hugues Grimard  s’engage en politique municipale comme Conseiller de 1999 à 2005. Depuis 2009, il est Maire de la Ville d’Asbestos et devient Préfet de la MRC des Sources en 2011. À ce titre, il est appelé à siéger à la Table des MRC de l’Estrie dont il assume la présidence depuis 2015. M. Grimard assume aussi la présidence de la Régie intermunicipale Récup-Estrie et est président de la Régie intermunicipale de restauration et de préservation des Trois-Lacs. Depuis 2016, il siège au Conseil d’administration de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ).

Inscription


Les forfaits pour la prochaine édition ne sont pas encore disponibles.

À venir

Exposants


Vous fabriquez, concevez ou œuvrez dans l’industrie des écomatériaux ou de l’écoconstruction? Vous êtes un joueur majeur dans le domaine de la construction au Québec et vous cherchez à faire connaître vos produits et services? Devenez exposants : Emplacements disponibles directement dans la salle des conférences pour un accès au contenu et au public en tout temps.

Tarifs

Nos tarifs comprennent l’accès aux deux jours de l’événement pour assister aux conférences, l’espace, l’électricité, le WIFI et les repas.

  • Kiosques 10′ X 6′ :  800 $, taxes et frais de transaction en sus

Consultez le plan de salle

Télécharger le plan de salle


Vous êtes exposants? Dites-le à vos clients.

Vous pouvez insérer les bannières web suivantes sur votre site Internet et vos médias sociaux.

Télécharger les bannières web

Comité


Une équipe de feu !

C’est grâce au travail acharné du comité organisateur que la 4e édition du Rendez-vous des écomatériaux sera un succès. N’hésitez pas à les contacter pour leur partager vos idées.

  • Frédéric MarcotteMRC des Sources
  • Marc CantinMRC des Sources
  • Julie-Anna CoutuMRC des Sources
  • Renée GiguèreMRC des Sources
  • André BourassaBourassa Maillé Architectes
  • Denis RoyVille d’Asbestos
  • Daniel PitreSADC des Sources
  • Étienne CossetteCégep de Trois-Rivières
  • Christophe HuonÉcole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy
  • Guillaume DerombiseConseil régional d’Île-de-France
  • Mathieu Robert Université de Sherbrooke

LES BANCS D’ESSAI DES ÉCOMATÉRIAUX


Le projet de bancs d’essai consiste à mettre à la disposition de fabricants de matériaux de construction, dont particulièrement des écomatériaux, un site de tests cliniques afin d’établir la performance énergétique de différents matériaux et techniques de construction par des essais in situ. Chaque entreprise participante construit donc son propre cube et en fait l’installation sur le site.

La mise en œuvre des bancs d’essai a pour but de vérifier non seulement la valeur isolante d’une matière, mais également de vérifier la consommation énergétique de chacun de ces cubes à une température donnée. Les bancs d’essai permettront donc d’obtenir des données pertinentes aux fabricants pour faire la promotion de leurs matériaux.


Ce projet permettra d’atteindre notamment les objectifs suivants :

  • Faire évoluer la réglementation afin de permettre l’usage des écomatériaux dans les normes de construction;
  • Encourager l’intégration des écomatériaux et de l’écoconstruction dans les bâtiments québécois;
  • Atteindre les objectifs du développement durable et de l’Agenda 21;
  • Positionner la MRC des Sources à titre de leader québécois des écomatériaux;
  • Attirer des projets d’affaires durables à valeur ajoutée et créer des emplois dans la MRC.


Conditions d’implantation des bancs d’essai

Le site choisi pour l’installation des bancs d’essai offrira des conditions météorologiques identiques pour chaque cube test (même condition au niveau : ensoleillement, vents, pluie, etc.).

Chacun des cubes sera installé sur un site extérieur, séparé d’un espace suffisant pour ne pas être influencé les uns par rapport aux autres face aux conditions météorologiques.


Cube de référence

Un cube construit selon les normes d’isolation en vigueur sera érigé sur le site. Ce cube servira de cube de référence afin de comparer les mesures prises par rapport aux différents cubes des entreprises et de valider la valeur énergétique des cubes construits avec des écomatériaux versus le cube construit selon les normes RBQ.


Coût

Les coûts de participation aux bancs d’essai ont été établis à 7 500 $ par cube (plus les taxes applicables) pour une période d’un an débutant lors de la première lecture de la mesure thermique de votre cube par la firme Hulix. La date de cette première lecture officialise que votre cube est complété et prêt pour la phase test sur une période d’un an (365 jours).




Avantages du projet des bancs d’essai pour les entreprises

  • Faire évoluer la réglementation afin de permettre l’usage des écomatériaux dans les normes de construction;
  • Expérimentation in situ des matériaux ou l’assemblage de murs sur une période d’un an;
  • Coût moindre à des tests en laboratoire normalement effectués sur une courte période;
  • Réception des données en temps réel;
  • Comparaison avec un cube de référence construit selon les normes de construction Novoclimat (RBQ);
  • Comparaison avec d’autres cubes construits;
  • Plus spécifiquement, pour les écomatériaux, valider l’efficacité du produit et donner des arguments de vente supplémentaires.

Contactez-nous pour participer au projet
ou pour obtenir de plus amples renseignements :

Alain Blanchet

ablanchet@mrcdessources.com
819 879-6661, poste 293

Nous joindre


Merci de votre intérêt envers notre événement. Vous avez besoins de plus d'informations? N'hésitez pas à nous contacter.